CASABLANCA (© 2018 Afriquinfos) – Le Maroc est remonté ce 04 février sur un podium panafricain du football 42 ans après son titre continental en CAN, et 30 ans après le dernier grand tournoi qu’il a abrité, la CAN 1988.

Foot & CAF/Le Maroc enlève son 1er CHAN et se repositionne en Afrique

Mené 1-0 à la pause par une rapide et conquérante équipe marocaine qui n’a eu de cesse d’ouvrir des brèches dans le camp adverse sur les côtés, le Nigeria n’aura jamais su redresser son dispositif tactique en deuxième partie de la finale du CHAN 2018. La faute peut-être à l’absence d’un métronome en milieu de terrain. L’expulsion de Peter Moses à la 46è minute, suite à un 2ème carton jaune, va compliquer les efforts de timide résilience des Ouest-Africains, en dépit de l’entrée en jeu du buteur Anthony Okpotu à la 52è minute.

Signes précurseurs de la Berezina tactique des Eagles nigérians, Ajiboye s’avérera au fil du match le dernier rempart des multiples offensives des Lions locaux, abandonné par sa défense. A la 53è minute, le goal nigérian s’emploie ainsi à deux reprises pour retarder le 2ème but des organisateurs du CHAN 2018. Il sera impuissant à la 61è minute, quand El Kaabi envoie un deuxième retourné acrobatique sur un montant des filets adverses, et offre indirectement la 2ème réalisation de la partie à El Karti !

Juste le temps de la remise en jeu, devant des défenseurs dépités du Nigeria, son milieu de terrain inexistant et une attaque muette, El Hadraf réalise son doublé du jour, à la suite d’une rapide contre-attaque : 3-0 pour les vaillants locaux. Les Lions déroulent et ne lèvent pas le pied. Nahiri transperce pour une énième fois la défense des Nigérians à la 66è ; El Kaabi place à la 67è minute un coup de tête : ces deux tentatives finissent dans les gants du goal Ajiboye. Ce dernier cédera une nouvelle fois à la 72è minute devant El Kaabi qui score à cette occasion son 9ème but en 6 matches du CHAN… Un record historique ! L’attaquant émérite quittera la pelouse à la 81è minute, sous de chaudes ovations du public local.

Une première mi-temps presque à sens unique

La première mi-temps de la finale du 5ème CHAN a été largement dominée par le Maroc qui a très tôt mis un pied sur l’accélérateur. Le Nigeria a facilité la tâche aux Maghrébins, en optant pour un jeu fondé sur des contre-attaques, en dépit de ses potentialités offensives et physiques.

Sur une pelouse trempée par une pluie qui a mouillé Casablanca depuis le début de l’après-midi, et à une température de 11 degrés Celsius, El Karti sa sonner la première alerte à la 2è minute sur une ultra-rapide contre-attaque. Le pressing marocain va aller dès lors crescendo. A la 6è minute, le juge de la partie, le Gambien Musa Gassama, refuse un but d’El Kaabi ; la faute à la trajectoire de la balle sur un corner ; le cuir est sorti du terrain, avant d’y revenir… Huit minutes plus tard, El Kaabi trouve la barre transversale sur un super retourné sur lequel le portier d’en face était battu ! El Haddad enfonce le couteau dans la plaie nigériane à la 22è minute : à la suite d’une belle et rapide percée personnelle, il lâche une molle frappe.

Les rares véritables ripostes des Super Eagles locaux interviendront à partir de la 15è minute ; mais l’attaque des Ouest-africains cafouille. L’avant-centre Gabriel remet de la vitesse dans le jeu de son pays à la 25è minute, mais est contré par les défenseurs marocains au moment de conclure. A la 35è minute, le Nigeria joue encore en première intention, mais pèche dans la finition. Idem à la 39è minute ; un rush qui crée un cafouillage monstre dans la surface de réparation marocaine.

La furie des hôtes du CHAN 2018 va reprendre de plus belle manière, face à l’absence d’agressivité durable des Nigérians. Le goal Ajiboye doit s’employer sur un coup franc à la 30è minute repris par El Yamiq. Nahiri, étonnamment libre de tout marquage, revient à la charge à la 34è minute ; il reprend mal une balle suite à un corner. Une minute avant la pause, El Hadraf ouvre enfin le score sur une belle orchestration générale de Jbira. La suite appartient dorénavant aux archives du foot africain.

Le Maroc termine donc ce CHAN 2018 sur le même score comme lors de son entrée en compétition : 4-0. C’est la première fois qu’une finale du CHAN se termine sur un score de 4-0. Le record en la matière était de 3 buts d’écart.

 

About admin

Laisser un commentaire